Expériences psi

Télékinésie, torsion et autres phénomènes psi en vidéo

Ben pk

Ben pk

Voici l’analyse du parcours d’un jeune Français : Ben pk. Il est arrivé sur le forum Psitk en 2008 avec deux vidéos impressionnantes où il fait léviter un crayon. J’ai récupéré son texte d’explication avant que le forum disparaisse, et en voici les parties les plus intéressantes.

Le 7 février 2008, à 22 h 56.

Bonjour la communauté Psitk, je vous envoie une petite vidéo de mes toutes dernières avancées dans le monde de la télékinésie. Voilà, regardez la vidéo, appréciez, et ensuite parlons un peu.

Assis sur le sol, Ben_pk faisait léviter un crayon, qu’il faisait même passer au travers d’un cerceau. Ce fut l’effervescence sur le forum et il fut assailli de questions.

Je ne sais plus trop quoi dire. Trop de questions ; je pourrais passer dix ans à tout vous expliquer.
Je suis réglo, ne vous en faites pas. Je vais faire tous les protocoles que vous me demanderiez. Je savais à quoi m’attendre en postant ma vidéo sur ce forum.
Bon, juste pour répondre en gros à toutes les questions : pour progresser, il faut faire plus de trois heures de télékinésie par jour pour passer à une autre étape.

Imaginons que vous soyez bloqué à la pyramide. Le truc, c’est par exemple en premier lieu de changer la texture, la couleur, la matière de la pyramide. Essayez avec un peu de tous, comme ça, vous vous affranchissez déjà de la limite qui marche pour vous sur un seul objet.

Si on compare la TK à l’école, le but de l’école, c’est d’avoir son BAC ou de savoir travailler. Tout le monde sait que pour la plupart d’entre nous, cela ne vient pas tout seul. La télékinésie c’est pareil, avec également des surdoués et des moins bons.

Pour y arriver (à l’école), il faut bosser chaque jour, et il y a différentes matières : français, maths, histoire. Il y a des matières que l’on étudie plus que d’autres, ainsi en comparaison : la TK est une matière. Vous comprenez bien que sans le français, on ne peut pas faire de math, d’histoire. Chaque matière influe sur les autres.
Télékinésie, méditation, clairvoyance, manipulation énergétique, voyage astral, prière… Pour être fort dans une matière, il faut aussi être bon dans les autres.

Après, on étudie plusieurs heures par jour, plus les devoirs si on veut un minimum de bonnes notes. Savoir également passer du chapitre I d’une leçon au chapitre II. C’est exactement pareil en télékinésie.
Maintenant, si je bosse cinq minutes par jour, vous comprenez bien que cela ne suffit même pas à ouvrir un livre.

— T’as commencé la TK avec quel exercice ?

Pyramide et claire voyance.

— Quel est ton parcours ? (La liste de tes exercices) Tu as fait des exercices spirituels (méditation.) pour perfectionner l’esprit avant d’arriver à ce niveau de télékinésie ?

Voilà une liste :

– Pyramide
– Clairvoyance (deviner la couleur d’une carte)
– Méditation – Autohypnose
– Projection astrale – Voyance
– TK sur paille – TK sur alu – TK sur balle de pingpong
– TK sur coton – Tordre une petite cuillère
– TK sur une pièce d’un euro – TK sur stylo
– Lévitation sur un mouchoir
– Matérialisation – TK sur livre
– Lévitation d’une pièce d’un euro
– Lévitation du crayon (et tournage de la vidéo)

— Combien de temps tu t’exerces par jour en moyenne ?

1 heure 30 par jour, + 3 heures le samedi et dimanche.

— À quel moment tu juges de passer à l’exercice suivant ?

Quand je sens que je suis capable de l’atteindre, je me fixe une date pour y arriver.

— Tu utilises quelle pensée pour le faire léviter. La visualisation ? ou autre chose (comme imaginer que tu l’attrapes avec la main).

Je ne sais pas trop, je ne pense à rien, je suis concentré sur l’objet. En termes d’énergie, ça sort de mes mains et ça forme une boule de communication avec la matière, enfin, ce n’est pas évident à expliquer. Je suis en état de conscience modifié. (…)
Je vais faire le truc des flammes, si c’est gentiment demandé. Laissez-moi quelques minutes, le temps de préparer la bougie, de tourner et d’envoyer la vidéo. (…)

— Tu as suivi un enseignement sur livre ou autre ? ou uniquement autodidacte et le forum Psitk ?

Je suis autodidacte, mais j’ai lu aussi divers livres plus ou moins intéressants. Je ne connais pas tous les titres par cœur. Il y en a un particulièrement bien sur l’autohypnose.

— Qu’est-ce qui change en toi lorsque tu t’améliores (quelle est la cause du fait que tu y arrives mieux) :

Bon déjà, aucun rapport avec l’état végétatif ou modifié de conscience, j’arrive à faire sans, mais en moins bien.
Confiance en moi, pas vraiment, enfin à l’époque, mais on peut dire que depuis un moment, je suis maitre de ma vie.
L’aléatoire n’existe plus, je suis capable de le contrôler. Admettons que je sois au retard en cours… le prof sera également en retard, ou si je n’ai pas envie d’y aller, le prof sera absent.
Quand je joue aux cartes, je choisis les cartes que je veux avoir dans mon jeu. Si quelqu’un veut par exemple m’embêter, une série d’évènements étranges s’enclenche, j’ai juste à regarder.
Je ressens le bonheur me traverser chaque jour, et j’ai énormément d’empathie pour les autres.
Si je poste cette vidéo, ce n’est pas pour passer pour quelqu’un que je ne suis pas, c’est pour vous aider.

— Et dis-moi, est-ce que tu arrives à faire léviter le crayon devant des vraies personnes.

Non, je n’y arrive pas. (…) Voilà la vidéo que vous m’avez demandé de faire, je suis partant pour en faire une autre.

Vidéo visible sur ma chaine YouTube. Ben_pk fait léviter un crayon.

Cette vidéo n’était plus visible lorsque j’ai découvert ce forum en 2010. J’ai repéré un nom qui y était cité et j’ai contacté le gars, qui par chance, l’avait capturé sur son ordi, et il a eu la gentillesse de me l’envoyer. J’ai pu la remettre sur YouTube. J’ignore pour quelle raison il l’avait retirée. L’autre vidéo avait également été retirée, mais une autre personne l’avait remise.

J’ai l’impression que vous voulez forcer l’objet à faire quelque chose, mais il serait plus gentil pour l’objet de lui demander. C’est ça qui fait la différence.
Plus un objet est massif, plus il a du caractère. L’énergie de l’objet est vivante et il faut qu’il y ait une attirance entre cette énergie et la vôtre. Plus vous êtes bon, plus les objets vont répondre favorablement à votre appel. Après, l’énergie obéit au doigt et à l’œil.

— Et dis-moi, si tu n’arrives pas à faire léviter un objet devant quelqu’un, est-ce que tu arrives à le faire juste bouger ? (Faire bouger un crayon sur une table devant des gens par exemple). Ou c’est pareil, ça bloque.

Oui j’y arrive, mais personne ne réagit quand je le fais, enfin je ne dis pas que c’est moi. Je fais glisser une carte le long de la table, tout le monde pense que c’est normal. Mais dire à quelqu’un : « regarde, je fais bouger un objet » et après le faire bouger, je n’y arrive pas, car je me sens observé et je ne parviens pas à me concentrer.

— Pourrais-tu nous expliquer si possible, quelle technique, quelle méthode d’auto-induction tu utilises, avant de réaliser ton expérience ?

Il n’y a pas de méthode, je vous mentirais si je vous disais que j’arrive à faire de la télékinésie directement avant la vidéo. Je passe une heure à me concentrer, je réalise une première lévitation, puis j’allume la caméra.

— Quel ressenti (tes différentes sensations) as-tu avec l’objet pendant l’exercice ?

Je suis l’objet, c’est inexplicable. Il faut le vivre pour le comprendre. Parfois le mouvement est irréel, parfois ça vibre, et parfois ça flotte comme sur de l’eau. Ça dépend de la musique que j’écoute en même temps.
J’ai remarqué que l’objet ne retombe jamais brutalement. Parfois, j’ai même l’impression qu’il devient immatériel et qu’il pourrait traverser la matière.
Les premières étapes sont les plus dures : pyramide, paille, alu sur table, balle de pingpong, mais dès qu’on a fait bouger un objet léger à même la table, on a une meilleure confiance en la TK et cela devient beaucoup plus facile de travailler dur, car on voit les résultats.
Vous me demandez un tas de questions que vous découvrirez par vous-même. Je ne suis pas vous. Chacun pense et réfléchit… à sa manière. Le seul truc qui marche, c’est le travail, et tout est possible.
(…) Et je rajouterai que je suis convaincu que vous y arriverez tous à faire mieux que ce que je montre sur ces vidéos. C’est simplement une question de temps et d’heures de travail.
Donc voilà, je rappelle que ces vidéos sont là pour confirmer que : oui ! c’est possible de faire plus que la pyramide et que : oui, tout le monde peut le faire, puisque j’ai développé ça. (…) Surtout, concentrez-vous sur la méditation vers Dieu… et passes-y du temps !
Les voyages astraux sont une expérience à faire. N’ayez pas peur de toutes les bêtises que certains racontent, ce n’est pas dangereux.
(…) Pendant que certains jouent aux jeux vidéo, moi je pratique la télékinésie. Je fais de 3 à 4 heures de pratique par jour : autohypnose, méditation, développement des chakras et méridiens… pour faire circuler plus facilement de l’énergie entre le cœur et les mains. Ensuite, toute la journée, je fais attention au moindre détail. Je remarque tous les phénomènes dits « paranormaux » qui nous entourent.

Voilà pour l’essentiel de ce qu’il avait raconté, et après, il disparut de la circulation. J’ai retrouvé les anciennes vidéos de ses débuts. Il démarra comme tout le monde avec une pyramide en aluminium sur une aiguille, pour terminer au Graal qu’est la lévitation d’objet.

Objet qui redescend lentement.

Dans les vidéos de Ben_pk que j’ai pu voir, l’objet en lévitation redescendait assez lentement. Il n’y avait jamais de décrochage brutal. Lui-même le dit dans ses commentaires :

« J’ai remarqué que l’objet ne retombe jamais brutalement. »

Un extrait du livre de Jean-Pierre Girard : Agir sur la matière (2005, Presses du Châtelet) décrit bien ce phénomène, qui semble être une caractéristique de ce style de prodige.
Jean-Pierre est en URSS pour faire des expériences psi, et il assiste à une démonstration de lévitation sur de lourdes billes.

On nous annonça que Boris Ermolaev nous rejoindrait en début d’après-midi. Je fus ravi de cette rencontre avec un confrère psi. (…)
On demanda à Boris de procéder à son expérience habituelle : faire voler ces lourdes boules d’acier ! Boris se concentra, il était extrêmement tendu. (…) Soudain, le roulement situé au centre se mit à vibrer, suivi dans ses pulsations par les quatre autres. Il se souleva d’une dizaine de centimètres, toujours tremblant. Les autres roulements étaient maintenant immobiles. Les mains perpendiculaires à la table, Boris donnait l’impression de fournir un effort considérable, comme le ferait un haltérophile en plein exercice de lever de poids. Il était tout aussi impressionnant que l’expérience elle-même !

La lourde bille tressauta, parut hésiter, puis subitement, se détacha du lot, s’élevant à quelque vingt centimètres de hauteur. Elle s’immobilisa presque complètement, mais était toujours animée de très faibles vibrations. Les autres roulements tremblaient sur leur base. (…)
La boule qui s’était affranchie de la pesanteur redescendit vers son emplacement d’origine avec une lenteur stupéfiante. Au visage de Boris, je compris que l’expérience était finie pour aujourd’hui. (…)

Autres sujets psi :

Jean-Pierre Girard (1942)
Raymond Réant (1928-1997)
Gustavo Rol (1903-1994)
Monsieur Philippe de Lyon (1849-1905)
Matthew Manning (1955)

© 2024 Expériences psi

Thème par Anders Norén