Expériences psi

Télékinésie, torsion et autres phénomènes psi en vidéo

Expériences diverses

Expériences diverses

Télékinésie et voyage astral

Extrait de mon journal de voyage astral, commencé durant les vacances de Noël 2022-23.

7e jour – Mercredi 28 décembre : relaxation au réveil. J’eus a deux reprise en vision comme si j’étais en sortie d’un souterrain et que je percevais de la lumière.

8e jour – Jeudi 29 décembre : Relaxation au réveil. J’avais peu de temps pour une relaxation complète, alors je me suis imaginé volant dans les airs en pensant vraiment y être, puis j’ai sombré en vision où j’étais face à un mur. Il me semblait qu’il y avait comme une personne emprisonnée dans le mur sous la forme d’un visage et j’ai vu ce visage sortir du mur et prendre forme devant moi. Cela m’a fait un peu peur et j’ai préféré mettre fin à la vision.

Puis j’ai continué mon périple en imagination dans mon environnement et je me suis posté devant un agrandissement photo situé dans la salle à manger de notre maison de famille où je me trouvais. J’y ai fait un véritable effort psychique de m’y sentir réellement, puis j’ai décidé d’arrêter l’expérience et de me lever.

Voulant allumer ma lampe de chevet, je constatais qu’elle ne marchait plus, alors qu’elle fonctionnait une heure avant. Puis en regardant de plus près, je vis que le plomb de l’interrupteur était totalement dévissé et donc sortie (voir photo) je l’ai revissé, et la lampe refonctionna.

Évidemment, je fis le lien avec la vision du visage sortant du mur, en me disant qu’il s’agissait peut-être de psychokinèse.

L’intérêt de cette expérience de télékinésie involontaire dans l’astral, c’est la preuve irréfutable du phénomène et je ne pouvais que m’en apercevoir, vu le plomb dévissé et la lampe ne pouvant plus fonctionner. Naturellement j’étais seul dans la chambre avec le verrou fermé.

Ce visage (le plomb) semblait vraiment vivant en vision, et semblait aussi bouger par lui-même. Je précise aussi que ce plomb ne peut pas sortir tout seul, il faut obligatoirement le dévisser.

Télékinésie à distance par vidéo

(Vincent 13 juillet 2013) J’ai fait hier (vendredi à 21 heures) de la TK à distance avec Steeven (on habite à plus de 20 km l’un de l’autre). C’est moi qui agissais, les mobiles étaient chez lui et tout s’est bien passé. J’avais déjà fait dimanche dernier un essai avec une autre personne mais cela n’avait rien donné, si ce n’est permettre le déblocage et la réussite d’hier car j’avais beaucoup moins de stress.

On a commencé par 2 pyramides à l’air libre qui ont tourné avec une grande facilité, puis sous grillage et double grillage, … Puis sous bocal avec la même facilité.
Le protocole était que Steeven quittait la pièce durant 3 minutes au début de chaque exercice (qui ne duraient rarement plus de 5 minutes). Steeven avait installé une deuxième caméra qui filmait tout en continu. L’exercice dans sa totalité à durée 1 heure. Voici mes remarques.

Il m’a semblé que le fait qu’il y ait 2 mobiles a facilité les choses. Lorsque l’un s’arrêtait de tourner, l’autre prenait le relai, cela créait un dynamisme et je sentais que mon subconscient appréciait la chose, qu’on lui laissait le choix du mobile, il pouvait choisir l’objet avec lequel le ressenti était le meilleur.

Lorsqu’on est passé au mobile hémisphérique à l’air libre, au début, Steeven en avait mis qu’un seul, et il ne tournait pas, je lui ai dit d’en mettre un deuxième et cela à permis de faire tourner le premier. En avoir 2 est donc pour moi important. En revanche le mobile hémisphérique sous bocal n’a pas réussi à tourner.

J’ai été tellement étonné du résultat que j’ai demandé à Steeven s’il n’y avait pas des courants d’air qui auraient pu m’aider. Mais l’exercice sous bocal a bien confirmé que ce n’était pas le vent. … Mais la preuve ultime a été la suivante.

Constamment durant cet exercice, j’étais sous hyperventilation (qui se déclenche instinctivement), Après que la pyramide ait bien tourné sous bocal, j’ai voulu tester l’effet en stoppant mon hyperventilation, la pyramide aussitôt s’est arrêtée, puis quelques secondes après, j’ai repris mon hyperventilation et la pyramide a redémarré.
Cette synchronisation avec mon état lié à ma respiration m’a confirmé à 100 % mon lien télékinésique avec l’objet malgré la distance.

Autre remarque, ma connexion internet est assez mauvaise et l’image était très pixélisée, mais cela ne m’a gêné en rien. J’ai le sentiment que cela aurait fonctionné même sans vision. La qualité de l’image ne joue donc pas.

Physique quantique

(Vincent) Les théories de la physique quantique nous disent que lorsque 2 êtres (particules, objets) issues d’une même souche, vivent en état de fusion permanent, tout ce qui arrive à l’un se répercute à l’autre instantanément.
Cette théorie s’affranchit des limites de la vitesse de la lumière et donne la certitude que tout devient possible, que toutes nos théories actuelles deviennent caduques et qu’il n’y a plus aucune limite à l’esprit humain.

Wikipédia (…) La physique quantique heurte le sens commun à plusieurs égards.

(Vincent) Dans cet exercice de télékinésie à distance, nous étions à plus de 20 km l’un de l’autre mais des études ont déjà été faites sur plusieurs milliers de kilomètres et même à l’intérieur de sous-marin. Les scientifiques en avaient déduit que cela fonctionnerait même à l’autre bout de l’univers.

Le cerveau (et la matière en général) peut se brancher sur une sorte d’univers parallèles de communication universelle qui nous relirait tous et où les distances seraient abolies.
Voilà ce que disait Uri Geller, au début de sa carrière lorsqu’il tentait de comprendre ses facultés :

« Je crois que, dans le domaine de la télépathie, je dépasse la vitesse de la lumière. J’ai le sentiment que les ondes télépathiques se propagent à la vitesse la lumière ou plus vite encore. Chaque objet émet une radiation qui se répand dans l’univers.
Quand on parvient à franchir l’obstacle de la lumière, on est à même de voir dans le passé et dans l’avenir ou de se livrer à la transmutation de métaux. Tout est fondé sur la vitesse de la lumière et, ce stade dépassé, tout devient possible. »

Télékinésie via une caméra IP

Distante : 8 km

Le don de sourcier.

Extrait de mon livre autobiographique : Une vie dans le surnaturel

(…) Pour compléter le sujet, voici un témoignage écrit en 2021 et que j’ai trouvé sur le forum Quora. En plus de nous montrer un cas de transmission de pouvoir, le texte nous permet de mieux comprendre l’effet psi du sourcier.

Mon histoire remonte à quelques années, lorsque j’étais encore au lycée (j’ai maintenant 25 ans). J’étais à l’internat, dans une chambre avec trois amis. Nous avions l’habitude de débattre sur des sujets divers et variés, parfois jusque tard dans la nuit. Ce soir-là, notre discussion portait sur les expériences paranormales. (…) Mais notre conversation nous a mené au chamanisme et autres pratiques du genre… et finalement aux sourciers. Mon père était agriculteur, et je sais qu’il avait déjà fait appel aux services d’un sourcier, avec succès ! (…)

C’est à ce moment-là qu’un de mes trois compagnons de chambre nous a dit : Ah, mais moi, je suis un peu sourcier, je tiens ce don de ma grand-mère. Elle m’a transmis « le fluide ». (…) Nous lui avons posé des questions auxquelles il a répondu sans prétention. Mais comprenant notre scepticisme (surtout le mien), il me proposa de me montrer le lendemain.

Le jour suivant, nous nous rendons vers un petit point d’eau près du lycée. Il me demande de chercher avec lui n’importe quelle branche qui ait une forme en Y. On trouve donc une branche avec cette forme caractéristique. Il m’explique que n’importe quelle espèce d’arbre peut faire l’affaire, mais qu’en général, il préfère le noisetier pour son élasticité.

Il prend alors le bout de bois en main et me dit : « regarde ». Il passe sur un bout de la chaussée en dessous de laquelle passait une des alimentations de l’étang. Le bout de la baguette s’est alors incliné vers l’eau au fur et à mesure qu’il avançait. C’était très impressionnant. Ces mains ne bougeaient pas d’un millimètre. Une forme invisible semblait pousser la pointe du Y vers la canalisation d’eau. Si une supercherie existait, je ne pouvais en tout cas pas la démasquer.

Avec la volonté de m’ôter mes doutes une bonne fois pour toutes, il me tendit le bâton en me disant : « essaye, si cela se trouve, toi aussi tu as le fluide ». Je fais alors exactement la même chose que lui. À la différence près que pour moi, rien ne se passe.
À ce moment-là, il me dit de recommencer, mais qu’il va poser ses mains sur les miennes. Nous commençons alors à marcher vers le cours d’eau. Je me souviendrais de ce moment pour le restant de mes jours. Croyez-moi ou non, mais la pointe du Y s’est orientée vers l’eau. Il ne touchait pas le bâton. Il n’avait aucun moyen physique d’influer sur la direction de la pointe. Seules mes mains étaient en contact direct avec le bâton et je ne faisais évidemment rien pour faire bouger la pointe.

(Vincent) Contrairement à ce que je croyais, ce n’est donc pas une pulsion musculaire involontaire qui fait bouger le bâton, mais c’est bien une sorte de fluide, une vraie force invisible qui agit.

Coupeurs de feu et la « pratique du secret »

Extrait de mon livre Apprendre le voyage astral et la vision à distance

Ces prières ont toutes un thème chrétien. Voici ce que dit Wikipédia sur le sujet :

La « pratique du secret » est une pratique de guérison populaire, rencontrée dans certains pays européens et remontant vraisemblablement au Moyen Âge chrétien.
Elle consiste à soigner certaines affections par une formule, généralement une courte prière souvent associée à quelques gestes effectués par la main en direction du corps du patient, comme un signe de croix par exemple.
L’ensemble de ce procédé est appelé un « secret » dans la mesure où il n’est connu que de son auteur (…). Ce n’est que peu avant son décès que le « faiseur de secrets » est censé transmettre ce dernier. (…)
Beaucoup d’entre eux ne se considèrent pas comme des thérapeutes et certains ne guérissent qu’un type de maladie en fonction du secret qu’il connaisse. C’est notamment le cas des passeurs de feu (coupeurs de feu, barreur de feu) dont l’action se limite aux brulures.

Un texte trouvé sur un site web suisse francophone nous éclaire sur le fonctionnement de ce système.

Un « faiseur de secret » raconte : « Une femme, d’origine suisse, vivant en Afrique du Sud et engagée dans une association caritative m’a téléphoné pour m’expliquer que dans les quartiers pauvres, il n’est pas rare que les baraques prennent feu. Les enfants, restés seuls à la maison, sont souvent grièvement brulés et les parents n’ont pas les moyens de les faire soigner. Même si elle sait qu’en principe on ne demande pas le secret, elle m’a appelé pour m’expliquer la situation et savoir si j’acceptais de lui donner la formule. J’ai, bien sûr, accepté et je lui ai transmis le « secret » par téléphone, à des milliers de kilomètres de distance. Moins d’une semaine plus tard, elle m’a raconté, enthousiaste, que ça fonctionnait parfaitement sur ces jeunes enfants africains. Elle n’en revenait pas ! »

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2024 Expériences psi

Thème par Anders Norén