Expériences psi

Télékinésie, torsion et autres phénomènes psi en vidéo

Manipulation climatique

Manipulation climatique

TK inscrit dans un trou de nuage – 2013

Manipulation climatique – Hiver 2013-2014 – « Pas d’hiver donc cette année »

(Vincent) Voici le résultat de mon travail psi sur la météo du 1er hiver où j’ai décidé de manger dehors le midi en semaine tous les jours. J’ai eu droit à une réduction de ma facture de chauffage qui fut très appréciable.

Bilan météorologique en France : Le printemps en hiver. Mardi 4 mars 2014 à 13:53 • AB • Terre-net Média. Extrait du site : http://www.terre-net.fr/

Cela n’aura échappé à personne : l’hiver 2013-2014 a été particulièrement doux sur l’ensemble de la France et sur l’Europe.
Peu ou pas de gelées, des flocons rarissimes en plaine… Notre « hiver » a surtout été marqué par des intempéries répétitives à partir de la fin décembre jusqu’à ce début mars, selon Frédéric Decker de MeteoNews.
Comme janvier, février aura été uniformément doux. Pas la moindre incursion d’air froid et pas un flocon en plaine. Fait rare mais pas inédit : ce fut aussi le cas en janvier-février 2008, 1975 et 1974 même si, cette année, la fraîcheur a été encore moins présente… Conséquence : pas un flocon sur la plupart des régions (depuis décembre !) en plaine, fait rarissime…
A Paris, il n’a toujours pas gelé cette année, comme en 1988, seul cas identique. (…) Mais en remontant plus loin dans le temps (depuis 1873 ou même 1658, relevés parisiens les plus anciens), on ne trouve pas d’hivers supérieurs ou égaux à 2014.
Le gel a été absent ou presque depuis la mi-décembre sur de nombreuses régions, notamment sur les deux tiers ouest et sud (0 à 5 jours de gel, 0 jour par exemple à Tours), ce qui ne s’était jamais produit jusqu’à cette année.
L’absence de flocons en plaine sur ces trois mois d’hiver est toute aussi exceptionnelle. Pas la moindre vague de froid donc, et tout au plus quelques jours modérément froids autour du 10 décembre. Cela fait bien peu pour un « hiver »… (…)
Pas d’hiver donc cette année… Et les tendances n’indiquent pas de période froide au cours de ce mois de mars. Mais positivons malgré ces intempéries répétitives : les factures de chauffage ont chuté grâce à la douceur, et les nappes phréatiques ont fait le plein, nous protégeant d’une éventuelle sécheresse de profondeur pour les mois à venir.

La puissance de l’Esprit sur les nuages

(Vincent, 22 novembre 2013) Il m’est arrivé ces derniers jours une expérience psy liée aux nuages. En voici le récit illustré par une vidéo.

Tous les midis en semaine, je vais manger au parc car la cantine de mon entreprise n’est pas fréquentable tellement on y mange mal. Mais l’intérêt de cette démarche est aussi de faire de l’aérokinésie, un domaine que je fais maintenant sans difficulté. Voulant encore aller plus loin dans le développement des facultés psy, je me suis attaqué aux nuages et globalement à la météo.

Il est donc important pour moi qu’il ne pleuve pas lors de ma pause repas, ce qui constitue en soi un exercice psy, mais concrètement mon objectif est d’arriver à faire des trous dans les nuages. Or un jour, il s’est mis à pleuvoir au début de mon heure de repas, j’ai donc dû faire un travail psy très intense avec les nuages (ressenti, fusion et vibration) et la pluie a fini par s’arrêter.

Et le lendemain, le ciel fut couvert de nuages avec des séries de trous qui passaient au-dessus de ma tête, je me suis dit « Étrange coïncidence, est-ce le résultat de mon travail intense d’hier ou un simple hasard ». Et puis observant bien un des trous qui défilait au-dessus de ma tête, une fois passé, le trou se rebouchait rapidement.
À ce moment-là il n’y eut plus aucun doute en moi et j’ai pris mon appareil photo pour filmer.

Je ne voyais pas les trous se former, ils arrivaient déjà faits mais après m’avoir survolé, ils se rebouchaient. On voit bien, sur la vidéo, que le ciel était bien chargé et qu’il y avait des trous de ciel bleu nulle part ailleurs.

Le jour suivant, je vis les trous se former.

Les nuages et la pluie

Message du : 18/11/2015 18:33 – De : « francoisxxxxxl  » <francoisxxxxxx@orange.fr>
Sujet : collaboration avec les nuages et la pluie

Bonjour Vincent.
Bravo pour votre site : vivant, intéressant, documenté etc. Si ça ne vous dérange pas, voici deux petits trucs bien utiles :

Faire fondre les nuages, c’est vraiment plus facile quand on est fatigué. Il suffit de regarder LE nuage au milieu sans penser à quoi que ce soit en particulier. On peut le faire tout en marchant, en quelques minutes on est en forme.

Pour arrêter la pluie il suffit d’être poli / amical et de s’adresser (trois fois) à elle comme à une personne humaine, et lui demander de bien vouloir s’interrompre le temps (la durée) et au moment qui nous convient.

En général, j’évite de demander quoi que ce soit, sauf la première fois que j’expérimente une technique. La première fois, elle a accepté de pleuvoir la nuit et de laisser le plein soleil le jour. ; pendant une semaine. Ce fut une semaine rapidement insupportable. Il a fait très « lourd ».

En revanche je ne fais pas ce que vous savez faire, je n’ai d’ailleurs jamais essayé, bravo.

Euh ; j’ai été électrocuté (involontairement via ma maman) trois jours avant ma naissance.

Conséquence : voyage astral, télépathie, influence à distance, magnétisme, détection, et pas sur les photos si je ne le veux pas, etc. mais en amateur, c’est la métaphysique qui m’intéresse. Exemple : les rapports entre l’âme, l’esprit et le corps.

Ça a l’air amusant mais socialement ça complique tout, les gens qui ne me connaissent pas bien et qui sont un peu sensibles le détectent, mais n’interprètent pas forcément correctement.

Merci à vous et bonne continuation

François

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2024 Expériences psi

Thème par Anders Norén